Skip to main content

Si vous-vous demandez comment faire baisser la glycémie pour votre santé, sachez que la régulation du taux de glucose dans le sang maintien les sucres, particulièrement pour les patients souffrant du diabète de type 2.

En effet, équilibrer votre glycémie et votre alimentation permet d’éviter les complications graves et d’améliorer la qualité de vie.

comment faire baisse la glycémie

Comment faire baisser la glycémie et manger des aliment seins ? Découvrez nos méthodes efficaces, en mettant un accent particulier sur l’alimentation, l’exercice et l’utilisation appropriée de l’insuline.

Définition de la glycémie

Avant de savoir comment faire baisser la glycémie, sachez que glucose est une forme de sucre qui sert de source principale d’énergie pour les cellules de notre organisme.

Le niveau de glucose disponible dans notre sang et son taux, doivent être régulé avec soin pour assurer notre bien-être.

L’insuline, une hormone produite par le pancréas aide le glucose à pénétrer dans les cellules où il sera utilisé comme énergie.

Un déséquilibre dans ce mécanisme peut conduire à divers problèmes de santé, allant de l’énergie fluctuante à des conditions plus sévères comme le diabète de type 2.

Comment faire baisser la glycémie peut être influencée par plusieurs repas, notamment l’alimentation, l’exercice physique, et certains médicaments.

Comprendre ces éléments qui interagissent peut aider à prendre des mesures proactives pour maintenir votre sang sain sans trop de sucre.

Par exemple, la consommation d’aliments à index glycémique élevé peut provoquer des pics de glucose dans le sang, tandis que les activités physiques régulières peuvent améliorer notre capacité à utiliser le glucose efficacement en buvant de l’eau.

Les risques d’un taux glycémique élevé

Un niveau élevé de manière chronique, ou hyperglycémie, peut entraîner une variété de complications sérieuses qui affectent plusieurs systèmes, aggravant ainsi le risque de diverses maladies à long terme et mettant en danger la vie du patient.

L’hyperglycémie prolongée augmente considérablement le risque de maladies cardiovasculaires, y compris la cardiopathie ischémique, l’hypertension, l’athérosclérose et les accidents vasculaires cérébraux.

Ces maladies surviennent en raison de la détérioration des vaisseaux sanguins causée par des niveaux élevés de glucose qui peuvent également compromettre l’efficacité des globules rouges dans la livraison d’oxygène aux tissus.

Les reins peuvent également souffrir, car l’excès de sucre dans le sang peut endommager les néphrons, les unités de filtration des reins, entraînant une condition connue sous le nom de néphropathie diabétique.

Sans maitrise appropriée, cela peut progresser vers une insuffisance rénale nécessitant la dialyse.

Par ailleurs, un niveau élevée affecte les nerfs périphériques (neuropathie diabétique), provoquant douleur, picotements ou perte de sensation, souvent dans les pieds et les mains, ce qui augmente le risque de blessures non détectées et d’infections.

Enfin, la rétinopathie diabétique, où la détérioration des vaisseaux sanguins rétiniens peut conduire à la cécité, est une complication majeure.

De plus, l’hyperglycémie peut altérer la capacité du corps à combattre les infections, augmentant ainsi la susceptibilité à diverses infections bactériennes et fongiques, particulièrement dans les tissus cutanés.

Comment le corps humain régule naturellement sa glycémie ?

L’organisme humain dispose de divers mécanismes sophistiqués pour réguler naturellement la glycémie, permettant de maintenir un équilibre essentiel pour le fonctionnement optimal du corps.

Lorsque les taux augmentent, par exemple après un repas, le pancréas joue un rôle clé en sécrétant de l’insuline.

La prise de cette hormone nous aide à absorber le glucose du sang, soit pour l’utiliser immédiatement comme énergie, soit pour le stocker sous forme de glycogène dans le foie et les muscles.

Ce stockage et cette utilisation efficaces du glucose permettent de réduire les niveaux de sucre dans le sang, évitant ainsi les pics dangereux.

En cas d’activité physique, les muscles activent un autre mécanisme important.

Ils consomment le glucose circulant pour produire de l’énergie, ce qui diminue naturellement la glycémie. Même sans exercice, nous utilisons constamment du glucose pour soutenir des fonctions vitales, telles que celles du cerveau, du cœur et d’autres organes vitaux.

Si les glucides tombent trop bas, le pancréas réagit en produisant du glucagon, une hormone qui signale au foie de libérer du glucose stocké, augmentant ainsi le taux de sucre dans le sang à un niveau plus sûr.

Ce mécanisme de feedback garantit que l’onanisme ne souffre pas d’hypoglycémie, particulièrement pendant le jeûne ou entre les repas.

Les individus peuvent augmenter leur sensibilité à l’insuline par des moyens naturels bio tels que le maintien d’une alimentation équilibrée riche en fibres et faible en glucides simples, la pratique régulière d’exercice, et la gestion du poids.

Ces mesures renforcent la capacité du corps à utiliser efficacement l’insuline, permettant une régulation plus efficace de la glycémie.

équilibre des taux de sucre

7 solution pour faire baisser la glycémie

Pour préserver une santé optimale, maintenez la glycémie dans une fourchette de 0,70 g/l à 1,10 g/l. Afin de réguler naturellement ce taux, voici 7 techniques efficaces.

Nous commencerons par explorer les mécanismes physiologiques par lesquels l’organisme contrôle le taux de sucre dans le sang.

Nous examinerons ensuite les types d’alimentation qui contribuent le plus efficacement à la réduction.

Par la suite, nous discuterons des activités physiques qui, selon les recherches scientifiques, ont un impact significatif. Pour terminer, nous présenterons certaines plantes qui peuvent aider à stabiliser la glycémie.

Adoptez une alimentation à faible index glycémique

Les aliments bio à faible index glycémique (IG) sont digérés et absorbés lentement, provoquant une élévation graduelle du taux de glucose sanguin, ce qui aide à éviter les pics de glycémie postprandiaux.

Les légumineuses comme les lentilles, les haricots et les pois, les grains entiers comme le quinoa et le boulgour, et la plupart des fruits non tropicaux sont d’excellentes options.

En intégrant régulièrement ces aliments dans l’alimentation quotidienne, on peut maintenir une glycémie plus stable, essentielle pour le diabète.

De plus, cette prise favorise une sensation de satiété prolongée, ce qui peut aider à réguler l’appétit et favoriser un poids sain.

faire baisser le taux de glucose dans le sang

Augmentation de l’activité physique et de l’exercice

L’exercice aide à augmenter la sensibilité à l’insuline, ce qui signifie que les cellules sont mieux capables d’utiliser le glucose disponible dans le sang.

Les bienfaits des activités comme la marche rapide, le vélo, la natation ou les cours de fitness en groupe peuvent être bénéfiques.

Pour être efficace, accumulez au moins 150 minutes d’activité physique modérée par semaine. L’engagement dans un programme d’exercices doit être régulier pour bénéficier de ses effets à long terme sur la régulation de la glycémie et sur la santé générale.

Gestion du poids pour faire baisser la glycémie

Le surpoids est un facteur de risque significatif pour l’aggravation du diabète de type 2. Son déséquilibre peut directement influencer la capacité du corps à réguler la glycémie.

Une réduction même modeste, telle que 5 à 10% des kilos corporel initial, peut améliorer la sensibilité à l’insuline, réduire le niveau de glucose dans le sang et diminuer le besoin de médicaments.

Comment faire baisser la glycémie avec des stratégies de perte des kilos efficace comprennent une alimentation équilibrée, riche en nutriments et pauvre en calories vides, ainsi qu’une augmentation régulière de l’activité physique.

 

Surveillance régulière de la glycémie

La surveillance régulière des niveaux de glucose dans le sang ajuste votre alimentation, l’exercice, et les médicaments afin de maintenir une glycémie optimale.

L’utilisation d’un appareil glycémique de mesure permet aux patients de comprendre comment différents aliments, activités, et autres facteurs affectent leur glycémie.

Cette connaissance permet d’effectuer des ajustements proactifs, favorisant une meilleure gestion du diabète à long terme.

Consommation réduite de glucides raffinés

Les glucides raffinés, présents dans les aliments tels que le pain blanc, les pâtisseries, et les sodas, sont rapidement transformés en glucose, entraînant des pics de glycémie, c’est les méfaits du sucre.

En réduisant leur consommation et en buvant beaucoup d’eau, on peut éviter ces pics et favoriser une augmentation plus stable du glucose sanguin.

Remplacez les glucides raffinés par des sucres complexes, qui sont digérés plus lentement et ont moins d’impact sur la glycémie.

Maitrise du stress

Sous l’effet du stress, le corps libère des hormones comme le cortisol et l’adrénaline, qui peuvent augmenter le taux de glucose dans le sang.

De plus, l’anxiété peut affecter les habitudes alimentaires et réduire la motivation à exercer, aggravant ainsi les défis liés à la régulation du diabète.

Des techniques de gestion du stress telles que la méditation, le Yin Yoga, la respiration profonde, et la thérapie cognitivo-comportementale peuvent aider à réduire les niveaux de stress et à améliorer le contrôle.

En pratiquant régulièrement la prise de ces techniques, les individus peuvent non seulement abaisser leur glycémie mais aussi améliorer leur bien-être général.

comment faire baisser la glycémie

Comment faire baisser la glycémie avec les bons aliments ?

Vous occuper de votre santé par le biais d’aliments riches en fibres est une approche essentielle, surtout pour les personnes ayant le diabète de type 2.

Choisir des aliments riches en fibres

L’index glycémique (IG) mesure la rapidité avec laquelle un aliment peut élever la glycémie avec l’eau. Les aliments riches en fibres sont absorbés plus lentement et entraînent une augmentation plus graduelle de la glycémie.

C’est le cas des :

  • Légumineuses bio comme les lentilles et les pois chiches
  • Grains entiers tels que l’avoine, le quinoa et le riz brun
  • La plupart des fruits non tropicaux comme les pommes, les poires et les baies

Les fibres alimentaires ralentissent l’absorption du glucose, ce qui aide à contrôler les niveaux de glycémie.

Les fibres se trouvent dans :

  • Les légumes, en particulier ceux à feuilles vertes comme les épinards et le chou frisé
  • Les bienfaits des fruits entiers
  • Les grains entiers
  • Les noix et les graines

Mangez des protéines et des graisses saines dans les repas

Les protéines et les graisses ont un impact minimal sur comment faire baisser la glycémie et peuvent aider à ralentir la digestion des glucides, stabilisant ainsi la glycémie.

  • Poisson gras comme le saumon, riche en oméga-3
  • Viandes maigres comme la poitrine de poulet
  • Avocats, noix et graines et buvez de l’eau en abondance avec du citron
  • Huiles saines bio comme l’huile d’olive

L’alimentation transformé et les sucres ajoutés peuvent provoquer des pics de glycémie. Opter pour des aliments sous leur forme la plus naturelle peut aider à minimiser ces pics.

Même les aliments sains peuvent causer une augmentation du taux de sucres si consommés en grandes quantités.

Surveillez dans vos repas les portions de glucides et de les équilibrer avec des protéines et des graisses pour une meilleure régulation de l’hyperglycémie.

Enfin, certaines herbes, légumes et épices sont connues pour leurs propriétés favorables, comme la cannelle, le vinaigre, le curcuma et le gingembre.

aliments pour faire baisser le sucre

Comment faire baisser la glycémie avec des remèdes naturels ?

Le remède à la cannelle, par exemple, améliore la sensibilité à l’insuline et peut réduire les niveaux de glucose sanguin à jeun.

Intégrer une demi-cuillère à café de cannelle dans votre régime quotidien peut aider à boire beaucoup d’eau.

Le vinaigre de cidre de pomme bio, pris avant les repas, ralentit l’absorption des glucides et améliore la sensibilité à l’insuline, ce qui peut aider à prévenir les pics de glycémie.

Les bienfaits du fenugrec, riche en fibres solubles, et le curcuma, qui contient de la curcumine anti-inflammatoire, sont également bénéfiques pour la régulation du sucre dans le sang.

Le ginseng américain peut améliorer la réponse à l’insuline, et l’Aloe Vera peut influencer positivement les niveaux de glycémie et de lipides sanguins.

Gymnema Sylvestre, utilisée en médecine ayurvédique, peut aider à réduire les envies de sucre et diminuer la production de l’hyperglycémie.

Enfin, consultez un professionnel de la santé avant d’intégrer ces remèdes naturels dans votre routine, surtout si vous prenez déjà des médicaments pour le diabète.

Le blog Monde de la Santé est un blog qui rassemble une mine d'informations, des astuces et des conseils pour vous aider à maintenir un style de vie sain et équilibré.

Laisser une Réponse