Skip to main content

Les méfaits du café sont nombreux et vous devez les connaître si vous en buvez régulièrement.

Cette boisson énergisante par excellence à base de caféine, est consommé en quantité par des milliards de personnes à travers le monde.

méfaits du café

Bien que ses effets stimulants et ses bénéfices pour la santé soient largement reconnus, il est également essentiel de se pencher sur le risque de l’expresso matinal.

Dans ce guide, nous nous intéresserons aux conséquences potentiellement néfastes de la consommation de café sur notre santé et notre nutrition.

Les méfaits du café sur la santé à connaître

Il n’est pas question de diaboliser les méfaits du café, cette boisson aimée de tant de gens à travers le monde.

Cependant, comprenez que, comme tout, il doit être consommé avec modération. Intéressons-nous à présent aux conséquences négatives sur notre corps.

La caféine : un stimulant pas si inoffensif

Cette substance, le principal composant actif, est un produit à double tranchant.

Si ses bienfaits peuvent nous aider à rester éveillés et concentrés, une consommation excessive peut provoquer des troubles du sommeil, de l’anxiété, et même dans certains cas, des palpitations cardiaques.

Cependant, en dépit de ces effets bénéfiques du café, la caféine peut aussi avoir un côté obscur, surtout lorsqu’elle est consommée en excès.

Méfaits du café et trouble du sommeil

La caféine agit en bloquant les récepteurs de l’adénosine, une substance chimique dans le cerveau qui favorise le sommeil. C’est ce qui donne aux grains leur pouvoir stimulant. Cependant, boire du café le soir, plus tard dans la journée peut perturber notre nuit et conduire à l’insomnie.

Les chercheurs soutiennent que la sensibilité varie d’une personne à l’autre et peut dépendre de facteurs tels que l’âge, le poids, l’état de santé général et le métabolisme individuel.

Certaines personnes peuvent être particulièrement sensibles aux effets de la caféine sur le sommeil, même lorsque celle-ci est consommée plusieurs heures avant le coucher.

De plus, la consommation régulière peut perturber les rythmes circadiens naturels du corps, pouvant ainsi contribuer à des problèmes de sommeil à long terme.

L’insomnie chronique peut à son tour entraîner une série de problèmes de santé, notamment l’obésité, le diabète, le cancer, les maladies cardiovasculaires, l’anxiété et la dépression.

Si vous éprouvez des difficultés à dormir, il pourrait être bénéfique d’en boire moins, surtout en fin de journée. Si les troubles du sommeil persiste, consultez un médecin pour discuter des options de traitement appropriées.

quels-sont les méfaits du café ?

Problèmes d’anxiété

Les bienfaits peuvent augmenter l’alerte et améliorer la concentration, mais à fortes doses, il peut également provoquer ou aggraver l’anxiété.

Les chercheurs montrent que les symptômes tels que la nervosité, l’agitation ou même des attaques de panique peuvent survenir chez certaines personnes sensibles à la caféine ou qui en consomment de grandes quantités.

Cela est dû en partie à la façon dont la caféine affecte le cerveau. En bloquant les récepteurs de l’adénosine, une substance chimique qui favorise la relaxation et le sommeil, elle peut augmenter la libération de dopamine et d’adrénaline, deux neurotransmetteurs qui peuvent stimuler l’état d’éveil et de vigilance.

Cependant, ces effets du café sur le corps peuvent également entraîner une sensation de nervosité, d’agitation et une accélération du rythme cardiaque, qui sont des symptômes courants de l’anxiété.

De plus, les méfaits du café peuvent interférer avec le sommeil, ce qui peut augmenter les niveaux de stress. Les personnes qui consomment de grandes quantités de grains ou qui en consomment des tasses en quantité plus tard dans la journée sont plus susceptibles d’expérimenter des perturbations du sommeil, qui peuvent ensuite exacerber le trouble anxieux.

Si vous souffrez et que vous consommez du café ou d’autres produits contenant de la caféine, il peut être utile de surveiller votre consommation pour voir si cela affecte vos symptômes.

Si l’anxiété devient un problème, cherchez de l’aide d’un professionnel de la santé pour discuter des options de traitement disponibles.

Des effets sur le système cardiovasculaire

La caféine stimule le système nerveux central, ce qui peut entraîner une augmentation temporaire de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

Bien que ces effets négatifs soient généralement bénins chez les personnes en bonne santé, ils peuvent être plus problématiques chez les personnes ayant des problèmes cardiaques préexistants.

Voici les méfaits du café sur le cœur :

  • Augmentation temporaire de la pression artérielle : Lorsque vous consommez des tasses de café en quantité, la préparation provoque une légère et temporaire hausse de la pression artérielle. Chez les personnes qui n’en consomment pas régulièrement, cet effet peut être plus marqué. Alors que la majorité des individus peut gérer cette augmentation sans problème, chez certaines personnes atteintes d’hypertension ou prédisposées à cette condition, cela pourrait constituer un risque.
  • Palpitations cardiaques : La caféine peut également provoquer des palpitations cardiaques, c’est-à-dire une sensation que le cœur bat trop vite ou irrégulièrement. Bien que ces sensations soient généralement inoffensives, elles peuvent être désagréables et causer de l’inquiétude.
  • Risque potentiel d’arythmie cardiaque : Certaines études ont suggéré un lien entre les méfaits du café et des risques accrus d’arythmies cardiaques, des troubles du rythme cardiaque. Cependant, d’autres recherches n’ont pas confirmé ce lien, et l’American Heart Association déclare qu’il ne peut pas être considérée comme une cause d’arythmie.

Une consommation modérée est généralement considérée comme sans danger pour la plupart des gens, mais ceux qui sont sensibles à la caféine ou qui ont certaines conditions médicales préexistantes peuvent être plus susceptibles d’expérimenter des effets négatifs.

bienfaits et méfaits du café

Le risque de dépendance à la caféine

Bien que ce composé actif ne soit pas aussi addictif que d’autres substances, une consommation régulière peut entraîner une certaine forme de dépendance physique.

Les personnes qui arrêtent soudainement de boire peuvent ressentir des symptômes de sevrage tels que des maux de tête, de la fatigue et de l’irritabilité.

Voici les méfaits du café en lien avec un arrêt brutal :

  • La dépendance physique : En stimulant le système nerveux central, il peut provoquer une certaine dépendance physique. Les personnes qui consomment régulièrement de la caféine peuvent devenir tolérantes, ce qui signifie qu’elles ont besoin de doses de plus en plus élevées pour ressentir les mêmes effets stimulants. Lorsque ces individus réduisent ou cessent leur consommation, ils peuvent éprouver des signes négatifs.
  • Les symptômes de sevrage : Ils peuvent comprendre des maux de tête, de la fatigue, une humeur dépressive, de l’irritabilité, une difficulté à se concentrer et même une légère forme de grippe, avec nausées, vomissements et douleurs musculaires. Ces symptômes peuvent apparaître dans les 24 heures suivant la dernière consommation de caféine et peuvent durer de deux à neuf jours.
  • La dépendance psychologique : Certaines personnes peuvent développer une dépendance psychologique à la préparation. Elles peuvent sentir qu’elles ne peuvent pas commencer leur journée sans une tasse, par exemple, ou qu’elles ont besoin de cette boisson pour rester alertes et concentrées.

Notez que ce méfait du café n’est généralement pas considérée comme aussi sévère ou dangereuse que la dépendance à d’autres substances, comme l’alcool ou les drogues illicites. Cependant, si vous êtes préoccupé par votre consommation, il peut être bénéfique d’en parler à un professionnel de la santé.

Il peut vous aider à comprendre votre absorption et à mettre en place des stratégies pour la réduire si nécessaire.

Les effets diurétiques

Un coffee peut conduire à une déshydratation si son absorption n’est pas compensée par un apport suffisant en eau. Elle peut également provoquer des maux de tête et une sécheresse de la peau.

En d’autres termes, il peut augmenter la production d’urine par les reins, ce qui peut conduire à une augmentation de la fréquence des mictions. Cette caractéristique diurétique est parfois la cause d’une idée fausse courante selon laquelle la consommation d’un expresso peut conduire à la déshydratation.

Les méfaits du café comme diurétique

La caféine a la capacité de bloquer l’effet de l’adénosine, une hormone qui joue un rôle dans la réabsorption d’eau et de sodium par les reins.

En bloquant l’adénosine, elle peut donc augmenter le flux d’urine. Cependant, l’effet diurétique du café peut être plus prononcé chez les individus qui n’en consomment pas régulièrement ou qui en consomment des tasses en grande quantité.

Les méfaits du café et la déshydratation

Malgré sa capacité diurétique, notez qu’en boire modérément ne conduit généralement pas à la déshydratation. En effet, le volume d’eau consommé en buvant compense généralement l’augmentation de la production d’urine.

Ainsi, pour la majorité des individus, combien de café par jour à boire ne risque pas de perturber l’équilibre hydrique du corps.

Néanmoins, il est toujours essentiel de boire de l’eau tout au long de la journée, en particulier lors de journées chaudes ou lors d’exercices physiques intensifs.

Enfin, bien que le café peut avoir des bienfaits, la consommation modérée n’est pas associée à la déshydratation et ne devrait pas être la seule source de liquide de votre régime alimentaire.

effets négatifs de la caféine

Trouble de l’acidité gastrique

Le café stimule la sécrétion d’acide gastrique, ce qui peut aggraver les symptômes chez les personnes souffrant de troubles digestifs tels que les ulcères ou le reflux gastro-œsophagien.

Effets sur l’acidité gastrique

Qu’il soit caféiné ou décaféiné, stimule la production d’acide dans l’estomac. Cela est dû à la présence de certaines substances chimiques, dont la caféine, mais aussi des composés phénoliques et d’autres substances.

L’augmentation de l’acidité peut conduire à des symptômes tels que des brûlures d’estomac ou des douleurs abdominales, en particulier chez les personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux.

Le reflux gastro-œsophagien

Chez les personnes atteintes de RGO, le sphincter qui empêche normalement l’acide de l’estomac de remonter dans l’œsophage peut être affaibli.

La consommation et les méfaits du café peuvent aggraver les symptômes du RGO en augmentant la production d’acide et en relâchant davantage le sphincter œsophagien inférieur.

Les personnes à risque

Bien que tout le monde ne soit pas affecté de la même manière par la consommation, certaines personnes sont plus susceptibles de ressentir des effets indésirables.

Cela comprend les personnes atteintes de RGO, de gastrite ou d’ulcères gastriques, ainsi que celles qui sont particulièrement sensibles à la caféine.

Les chercheurs prouvent que si vous êtes préoccupé par l’effet du café sur votre acidité gastrique ou si vous ressentez des symptômes désagréables après avoir bu, il peut être utile d’en parler à un professionnel de la santé.

Vous pouvez également essayer de réduire votre absorption ou de passer à d’autres boissons pour voir si vos symptômes s’améliorent.

consommation et santé

Les méfaits du café sur l’absorption des minéraux

Un tasse de cette boisson peut interférer avec l’absorption de certains minéraux, notamment le fer, ce qui peut poser problème pour les personnes déjà en carence.

L’absorption du fer

La caféine peut inhiber l’absorption du fer non hémique, le type de fer présent dans les aliments d’origine végétale.

Cela signifie que si vous consommez pendant ou immédiatement après un repas riche en fer non hémique, votre corps pourrait ne pas absorber autant de fer qu’il le pourrait.

Pour les personnes à risque de carence en fer, comme les végétariens ou les femmes enceintes, cela pourrait être une préoccupation.

L’absorption du calcium

Les méfaits du café peuvent également avoir un léger effet sur l’absorption du calcium, mais l’impact est généralement minime.

Pour chaque tasse consommée, on estime que l’absorption du calcium peut être réduite de quelques milligrammes. Cependant, l’ajout de lait ou de crème peut aider à compenser cet effet, car ces produits contiennent du calcium.

Notez que l’absorption des minéraux sont plus susceptibles d’avoir un impact sur les personnes qui en boivent de grandes quantités chaque jour. Pour ceux qui consomment une ou deux tasses par jour, l’impact est probablement minime.

Dans l’ensemble, bien que les méfaits du café et arthrose puisse avoir un certain effet sur l’absorption des minéraux, la consommation modérée n’est généralement pas préoccupante pour les individus en bonne santé ayant une alimentation équilibrée.

Méfaits du café et risque de cancer

Au fil des années, de nombreuses études ont cherché à établir un lien entre les méfaits du café et de développer certains types de cancer.

Les résultats sont mitigés et complexes, mais certaines recherches suggèrent que le coffee pourrait avoir des effets protecteurs contre certains types de cancer.

Cancer du foie

De nombreuses études ont suggéré un lien entre les bienfaits et une réduction du risque de cancer du foie.

Une méta-analyse publiée en 2017 dans le British Journal of Cancer a conclu que la consommation était associée à une réduction de carcinome hépatocellulaire, la forme la plus courante de la maladie.

Cancer de l’endomètre

Plusieurs études ont également suggéré qu’en boire sur les méfaits du café pourrait être associée à des risques réduits de cancer de l’endomètre.

Une étude publiée en 2015 dans Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention a indiqué que les femmes qui consommaient plus de quatre tasses par jour avaient un risque réduit le problème.

Autres types de cancers

Les bienfaits ont également été associé à une réduction des risques pour d’autres types, y compris certains cancers de la peau et de la bouche. Cependant, les résultats sont moins consistants et davantage de recherches sont nécessaires.

Soulignons que si ces études suggèrent un lien entre l’absorption et une réduction du risque de certains types de maladies, elles ne prouvent pas une relation de cause à effet.

D’autres facteurs, tels que le mode de vie et la génétique, jouent également un rôle important dans le développement. De plus, la consommation excessive peut avoir d’autres effets négatifs sur la santé, il est donc important de boire du café à jeun avec modération.

L’acrylamide sur les méfaits du café

L’acrylamide est une substance chimique qui se forme naturellement dans les aliments ou la nutrition contenant des glucides lors de la cuisson à des températures élevées, comme la friture, la torréfaction ou la cuisson au four.

On trouve de l’acrylamide dans divers nutriments, notamment le pain, les chips, les céréales pour petit déjeuner et les grains.

L’inquiétude concernant l’acrylamide provient de plusieurs études sur des animaux qui ont montré que l’exposition à des doses élevées d’acrylamide peut causer cette maladie

Cependant, les doses d’acrylamide auxquelles les animaux sont exposés dans ces études sont généralement beaucoup plus élevées que celles que les humains pourraient consommer par le biais de leur alimentation.

Selon l’Agence pour la recherche (IARC), l’acrylamide est classé comme un « cancérogène probable pour l’homme » (Groupe 2A), sur la base de preuves limitées chez l’homme et suffisantes chez l’animal.

Pourtant, à ce jour, les preuves d’un lien entre la consommation alimentaire d’acrylamide et le risque chez l’homme sont limitées et contradictoires.

Au-delà du risque de cancer, l’exposition à l’acrylamide peut également avoir d’autres effets sur la santé. Par exemple, certaines recherches suggèrent qu’il pourrait avoir un impact sur le système nerveux et sur la reproduction, bien que les preuves soient encore très limitées à ce sujet.

type et santé

Le problème du sucre

Le sucre ajouté dans le café (ou toute autre boisson) peut poser plusieurs problèmes de santé, en particulier lorsqu’il est consommé en excès.

Voici quelques problèmes potentiels associés aux méfaits du sucre à votre expresso :

  • Gain de poids : Ce produit est une source de calories vides, c’est-à-dire qu’il apporte des calories mais peu ou pas de nutriments. L’ajout de sucre à votre café peut donc augmenter considérablement le nombre que vous consommez chaque jour. Lorsqu’il est consommé en excès, cela peut conduire à un gain de poids et à l’obésité.
  • Maladies cardiaques : Des études ont montré qu’une consommation excessive peut augmenter le risque de maladies cardiaques. Cela est dû en partie à l’effet sur le poids, mais aussi sur les triglycérides et le cholestérol.
  • Diabète de type 2 : En particulier sous forme de boissons sucrées, a été associée à un risque accru de diabète de type 2.
  • Caries : Le sucre est l’un des principaux facteurs de risques. Les bactéries de votre bouche se nourrissent de sucre, produisant des acides qui peuvent éroder l’émail des dents.
  • Dépendance : Bien que le sucre ne soit pas techniquement addictif de la même manière que certaines drogues, certaines recherches suggèrent qu’une consommation excessive peut entraîner une sorte de dépendance « comportementale », où les gens se retrouvent à avoir des envies et à avoir du mal à réduire à en consommer.

Une étude montre que vous pouvez essayer de boire vos grains noir, ou d’utiliser des alternatives au sucre comme l’érythritol ou la stévia dans votre nutrition. Si vous ne pouvez pas vous en passer , essayez de réduire progressivement la quantité que vous ajoutez pour vous habituer à un goût moins sucré.

étude sur le négatif

Quel-est le nombre de tasses par jour à ne pas dépasser ?

Les méfaits du café peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre en fonction de leur tolérance à la caféine, de leur état de santé général et d’autres facteurs individuels.

Cependant, la plupart des recherches suggèrent qu’une consommation modérée de café – définie généralement comme 3 à 4 tasses par jour – est sans danger pour la plupart des adultes en bonne santé.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu qu’en boire jusqu’à 400 mg de caféine par jour et de 200 mg en une seule dose ne soulève pas de préoccupations de sécurité pour les adultes en général.

Cependant, pour les femmes enceintes, l’EFSA recommande de limiter la caféine à 200 mg par jour.

Notez que la teneur en caféine peut varier considérablement selon le type de café et la méthode de préparation. Par exemple, un expresso peut en contenir beaucoup plus qu’une tasse de café filtre.

Bien que ces boissons puissent avoir plusieurs bienfaits sur la santé, il est également possible d’en consommer trop.

Enfin, rappelez-vous que les méfaits du café peuvent également être une source de calories, en particulier lorsque du sucre, du lait ou de la crème sont ajoutés. Il est donc préférable d’en consommer de manière modérée et dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et sain.

Le blog Monde de la Santé est un blog qui rassemble une mine d'informations, des astuces et des conseils pour vous aider à maintenir un style de vie sain et équilibré.

Laisser une Réponse