Skip to main content

La rééducation suite à une opération de prothèse de genou est une étape essentielle pour assurer une bonne récupération de votre jambe.

En effet, vous optimiserez la rééducation de votre genou en vous investissant pleinement dans les exercices simples qui vous auront été enseignés avant l’intervention.

rééducation prothèse genou

Votre kiné vous aidera durant les premiers jours dans un centre de clinique en vous guidant et vous rassurant. Il vous aidera à maîtriser ces exercices et à gagner en autonomie.

Pourquoi rééduquer votre genou après la pose d’une prothèse et comment gérer le retour à la maison ? On vous dit tout dans cet article.

L’importance de la rééducation après la prothèse de genou

Suite à une chirurgie de remplacement du genou, la rééducation débute presque immédiatement.

Premièrement, les prothèses aident à renforcer les muscles affaiblis par l’opération, ce qui est vital pour soutenir la nouvelle jambe.

Deuxièmement, cette intervention permet de restaurer l’amplitude des mouvements qui peut être restreinte après l’opération.

Troisièmement, une rééducation après la prothèse de genou adéquate aide à prévenir les complications post-opératoires comme les infections ou les thromboses.

Enfin, la kiné accélère le retour à la normale en empêchant l’arthrose, permettant au patient de reprendre ses activités quotidiennes plus rapidement.

Dès les premières heures suivant l’opération, le patient est encouragé à effectuer de légers mouvements.

Ces exercices initiaux, supervisés par le personnel médical, sont essentiels pour stimuler la circulation sanguine et prévenir la stagnation du sang qui pourrait mener à des complications.

Le patient apprend également des techniques de respiration pour améliorer la fonction pulmonaire, ce qui soutient le processus de guérison.

Comment bien préparer l’intervention ?

Premièrement, la consultation préopératoire permettra de bien planifier les semaines à venir.

Discutez avec votre chirurgien des bénéfices et des risques de l’opération, des détails de la procédure, et de ce que la réhabilitation impliquera. Comprenez bien le type de prothèse qui sera utilisé et les attentes post-opératoires.

Ensuite, réalisez tous les examens médicaux nécessaires recommandés par votre équipe de soins. Ces examens peuvent inclure des tests sanguins, des radiographies, et des évaluations cardiaques pour confirmer votre aptitude à subir une chirurgie.

Cela aide à identifier et à gérer tout problème médical avant l’opération de l’articulation. Rencontrez un kinésithérapeute avant l’intervention pour discuter et planifier votre rééducation post-opératoire.

Engagez-vous dans un programme d’exercices préopératoires pour renforcer les muscles autour du genou, ce qui peut grandement faciliter votre récupération musculaire.

Préparez votre maison pour votre retour de l’hôpital en adaptant votre environnement pour éviter les risques de chute et faciliter l’accès aux nécessités quotidiennes.

Enfin, planifiez le transport pour le jour de l’opération et pour le retour à domicile. La réservation d’un taxi conventionné ou l’organisation d’une aide par un membre de la famille peut éviter du stress et contribuer à une transition douce vers la récupération chez vous.

kiné et jambe : exercices

Comment gérer le retour à la maison après l’opération ?

Après une chirurgie pour une prothèse de hanche ou du genou, planifiez à l’avance tous les aspects du voyage de retour, y compris la réservation d’un taxi conventionné.

Ce type de service, souvent pris en charge par l’assurance maladie, est équipé pour transporter en toute sécurité les personnes à mobilité réduite.

La réservation doit être effectuée en coordination avec la clinique ou dans un centre et selon les recommandations de votre chirurgien, pour s’assurer que le transport est organisé juste après votre sortie, évitant ainsi des attentes inutiles qui pourraient être inconfortables.

À la maison, l’adaptation facilite votre rééducation de la prothèse de genou et évite les risques de chute.

Assurez-vous que les voies de passage sont dégagées de tout obstacle, installez des barres d’appui dans les zones à risque comme la salle de bain, et envisagez l’utilisation d’un siège de toilette surélevé.

Il peut également être judicieux de disposer de matériel adapté comme un rehausseur pour lit, facilitant ainsi les mouvements de lever et de coucher.

Enfin, continuez à suivre scrupuleusement les instructions de rééducation données par votre kinésithérapeute et gardez à portée de main les numéros de contact de votre équipe médicale pour toute question ou complication éventuelle.

Un retour bien préparé est un pas important vers une récupération musculaire réussie et plus confortable après votre opération de rééducation de prothèse de genou.

Comment gérer les douleurs de la rééducation de la prothèse de genou ?

Premièrement, en médecine physique et de réadaptation, suivez scrupuleusement les prescriptions médicales du chirurgien concernant les analgésiques.

Ces médicaments, qu’ils soient anti-inflammatoires non stéroïdiens ou opioïdes, doivent être pris conformément aux instructions suite à la chirurgie pour éviter les effets secondaires tout en contrôlant efficacement l’articulation douloureuse.

En parallèle, l’application de glace sur le genou peut réduire significativement l’inflammation et la douleur. Appliquez pendant 20 minutes plusieurs semaines toutes les deux à trois heures, toujours en protégeant la peau avec un tissu pour prévenir les engelures.

L’intégration de techniques de physiothérapie comme la stimulation électrique nerveuse transcutanée (TENS) ou les ultrasons peut également être bénéfique.

Ces méthodes aident à soulager les articulations en modifiant la manière dont les signaux de douleurs sont perçus par le corps.

Par ailleurs, l’ajustement de la hanche doit être ajustée par un kiné pour s’assurer qu’elle n’excède pas la limite douloureuses tolérable, permettant ainsi une guérison progressive sans surmenage.

Enfin, des techniques de relaxation, telles que la méditation ou la respiration profonde, peuvent aider à gérer le stress et à réduire la perception des douleurs.

Une communication régulière et ouverte avec votre chirurgien est indispensable pour adapter le plan de gestion des prothèses de la hanche opérée selon vos progrès et vos ressentis.

rééducation de prothèse genou et opération

Les étapes de la rééducation de la prothèse de genou

Après les premiers jours post-opération, la rééducation devient plus intensive. Le patient travaille avec un kiné pour développer un programme personnalisé qui cible le renforcement musculaire.

Les muscles des quadriceps et des ischio-jambiers sont particulièrement importants, car ils soutiennent les genoux. Des exercices spécifiques sont conçus pour améliorer la force et la flexibilité de ces muscles.

L’aquathérapie peut également faire partie du programme de rééducation de la prothèse de genou. Elle permet d’effectuer des exercices sans imposer trop de pression sur la jambe.

Cela est particulièrement bénéfique dans les premières étapes des activités, car elle minimise la douleur tout en améliorant la force et l’endurance.

De plus, le patient travaille sur des exercices d’équilibre et de coordination pour rétablir la stabilité et la fonctionnalité de la marche.

Ces sessions intensives visent l’objectif d’améliorer les capacités physiques du patient mais aussi à lui redonner confiance dans l’utilisation de sa vie.

rééducation prothèse genou

La rééducation à domicile et les précautions post-opératoires

La rééducation ne se limite pas aux visites chez le kinésithérapeute; elle se poursuit également à domicile.

Le patient doit s’engager à suivre un régime d’exercices régulier au long de sa vie pour consolider les gains réalisés lors des sessions de thérapie.

La marche de manière progressive, utiliser des aides à la marche si nécessaire, et même des exercices légers comme monter et descendre les escaliers sont encouragés pour améliorer la mobilité.

Prenez soin de la plaie pour éviter les infections, surveiller tout signe de complication, et respecter scrupuleusement les conseils de l’équipe médicale concernant les charges à supporter et les activités à éviter.

Ces précautions sont essentielles pour prévenir les complications et assurer une guérison optimale.

Les complications suite à une chirurgie de prothèse de genou

L’une des complications les plus sérieuses de l’articulation est l’infection et l’arthrose, qui peuvent se produire au niveau du site chirurgical ou dans la prothèse elle-même.

Les infections nécessitent souvent un traitement avec des antibiotiques et, dans certains cas, une intervention chirurgicale supplémentaire pour nettoyer ou remplacer les prothèses.

Une autre complication courante est la thrombose veineuse profonde (TVP), où des caillots sanguins se forment dans les veines des jambes Ces caillots peuvent être dangereux s’ils migrent vers les poumons, causant une embolie pulmonaire.

Des mesures préventives comme l’utilisation de médicaments anticoagulants et de dispositifs de compression sont généralement recommandées pour réduire ce risque.

D’autres complications incluent la rigidité articulaire, qui peut limiter le mouvement du genou si la rééducation n’est pas effectuée correctement ou suffisamment tôt après la chirurgie.

En outre, la prothèse peut s’user ou se desserrer au fil du temps, nécessitant potentiellement une chirurgie de révision.

Des lésions nerveuses ou vasculaires, bien que rares, peuvent également se produire pendant l’intervention, entraînant des douleurs, une faiblesse, ou des troubles sensoriels.

exercices de rééducation prothèse de genou

Exercices suite à une chirurgie de la prothèse de genou

Voici cinq exercices de rééducation de prothèse de genou avec comme objectif d’améliorer la force, reprendre le sport et l’activité physique au quotidien. Vous devrez effectuer ces activités plusieurs semaines après l’opération de chirurgie.

Ces activités se pratiquent dans un centre, en clinique ou à votre domicile.

  • Flexion et extension de la jambe : Assis sur une chaise, étendez lentement votre jambe opérée pour la redresser, puis ramenez-la doucement dans sa position initiale. Répétez cet exercice 10 à 15 fois par séance pour renforcer les muscles quadriceps, essentiels pour la stabilité du genou.
  • Levé de jambe tendue : Allongé sur le dos, une jambe fléchie et l’autre tendue, levez la hanche opérée sans plier le genou. Maintenez la position quelques secondes puis abaissez lentement la hanche. Faites 10 répétitions pour renforcer les muscles de la cuisse.
  • Marche arrière : Marcher en arrière est un excellent exercice pour renforcer les muscles de manière différente par rapport à la marche normale. Cela aide également à améliorer l’équilibre et la coordination. Pratiquez cet exercice dans un couloir ou un espace suffisamment grand pour des déplacements sécurisés.
  • Exercices d’équilibre : Debout, près d’un support solide comme une chaise ou un comptoir, soulevez un pied du sol et maintenez l’équilibre sur la jambe opérée. Tenez la position aussi longtemps que possible, puis changez de jambe. Cela améliore l’équilibre et la force des muscles stabilisateurs.
  • Montées et descentes d’escalier : Sous supervision, montez et descendez quelques marches lentement, en mettant d’abord le pied non opéré lors de la montée et le pied opéré lors de la descente. Cet exercice aide à reconstruire la force et à améliorer la mobilité du genou dans des activités quotidiennes.

Ces exercices de prothèses doivent toujours être effectués en prenant en compte les limites de vos douleurs et sous la supervision d’un professionnel de santé pour éviter toute complication dans votre objectif.

Ils sont cruciaux pour retrouver une bonne fonctionnalité du genou après une intervention chirurgicale de santé.

Le blog Monde de la Santé est un blog qui rassemble une mine d'informations, des astuces et des conseils pour vous aider à maintenir un style de vie sain et équilibré.

Laisser une Réponse