Skip to main content

Lorsqu’il s’agit de choisir un hébergement adapté pour les personnes âgées, il est important de comprendre les différences entre une maison de retraite ou EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

maison de retraite ou ehpad

Ces termes, bien que souvent employés de manière interchangeable, désignent en réalité deux types d’établissements distincts, conçus pour répondre à des besoins variés en matière d’autonomie, de soins et de services.

Faisons le point dans cet article sur les différences entre une maison de retraite ou EHPAD pour les seniors.

Quelles-sont les différences entre une maison de retraite et un EHPAH ?

Cette résidence médicalisée pour personne âgée est un cadre de vie conçu pour les seniors qui conservent une bonne part d’autonomie. Dans ces établissements, les résidents peuvent largement gérer leurs activités quotidiennes sans l’assistance médicale constante.

Les services proposés se concentrent sur le soutien général de la vie quotidienne, incluant la restauration, le ménage et la participation à des animations sociales et récréatives.

L’accent est mis sur la création d’un environnement communautaire où les pensionnaires peuvent interagir, participer à diverses activités et maintenir un style actif.

Les maisons de retraite sont donc idéales pour les seniors qui cherchent à vivre dans une communauté tout en conservant leur indépendance et leur capacité à s’occuper d’eux-mêmes.

EHPAD : des soins spécialisés pour les personnes âgées dépendantes

Cet hébergement, en contraste, est spécifiquement conçu pour les seniors qui nécessitent une assistance quotidienne et des soins médicaux.

Ces résidences seniors accueillent des résidents en perte d’autonomie, souffrant de conditions qui nécessitent une surveillance et des prestations médicales régulières et qui ne peuvent plus rester à domicile.

Le personnel des EHPAD, incluant des infirmiers et parfois des médecins, est formé pour fournir une large assistance en cas de la maladie d’Alzheimer par exemple.

Outre les services basiques similaires à ceux proposés dans une maison de retraite médicalisée, les EHPAD mettent l’accent sur la fourniture d’aides adaptées aux besoins de chaque résident.

Ces établissements sont donc essentiels pour les personnes âgées ayant des besoins médicaux spécifiques qui dépassent les capacités d’une résidence médicalisée traditionnelle.

différences entre maison de retraite ou EHPAD

Quel-est le tarif pour ces résidences ?

Le prix d’une maison de retraite ou EHPAD varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la localisation géographique, le niveau de soins proposés, ainsi que les équipements et le confort de l’établissement.

Localisation géographique

Les unités situés dans des zones urbaines ou des régions à coût de vie élevé tendent à avoir des tarifs plus élevés que ceux en zone rurale ou dans des régions moins onéreuses.

Niveau de services et d’aides

Le prix des EHPAD, qui offrent des soins médicaux et une assistance continue, sont généralement plus onéreux que les maisons de retraite destinées aux seniors autonomes.

La présence de personnel spécialisé, comme des infirmiers ou des médecins, ainsi que les services supplémentaires (par exemple, des thérapies spécialisées) augmentent les coûts.

Equipements et confort de l’établissement

Les résidences offrant des aménagements haut de gamme, comme des chambres individuelles spacieuses, des installations de loisirs, ou un cadre hautement personnalisé, auront tendance à coûter plus cher.

Services complémentaires

Des dispositifs tels que les sorties organisées, les activités culturelles, ou des menus gastronomiques peuvent également influencer le tarif.

En France, par exemple, les prix peuvent varier de manière significative.

En moyenne, le coût mensuel d’un EHPAD peut se situer entre 2 000 et 4 000 euros ou plus, tandis que les maisons de retraite peuvent être légèrement moins coûteuses, bien que cela dépende grandement des services offerts et de la localisation.

Notez que ces tarifs sont souvent à la charge des pensionnaires et de leurs familles, bien que certains dispositifs financiers puissent être disponibles en fonction des situations individuelles.

Pour obtenir des informations précises et à jour sur les prix, contactez directement les établissements ou de consulter des sources officielles telles que les agences régionales et résidences locales.

Les dispositifs pour financer la maison de retraite ou EHPAD

Le financement d’un séjour en maison de retraite ou EHPAD peut être soutenu par diverses aides gouvernementales et sociales en France.

Parmi les plus notables, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est une option pour les personnes dont les ressources sont insuffisantes pour couvrir les frais des résidences seniors.

Cette aide est attribuée par le département et peut impliquer une récupération sur succession ou une contribution des obligés alimentaires.

L’allocation personnalisée (APA), quant à elle, est destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie. En établissement, elle aide à financer une partie des dépenses liées à cette dépendance, comme l’assistance pour les gestes quotidiens.

De plus, les aides au logement pour payer la maison de retraite, telles que l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation de logement social (ALS), peuvent être disponibles sous certaines conditions de ressources.

Elles sont directement versées à l’établissement et réduisent le montant à payer par le résident. Ces dispositifs visent à alléger le fardeau financier des familles et à rendre les soins en maison de retraite ou en EHPAD plus accessibles.

Autres sources de financement et réductions fiscales

Outre les dispositifs gouvernementaux, il existe d’autres sources de soutien financier. Les caisses, par exemple, peuvent offrir des subventions aux retraités à faibles revenus, sous forme de participation aux frais d’hébergement ou pour des services spécifiques dans l’établissement.

Les assurances et mutuelles de santé sont également des ressources potentielles à explorer.

Certains contrats d’assurance vie ou de complémentaire peuvent inclure des garanties ou des plans aidant à financer les frais des centres médicalisées.

Enfin, il y a des avantages fiscaux à considérer. Les frais d’hébergement en maison de retraite ou en EHPAD peuvent donner droit à des réductions d’impôt, en particulier pour les dépenses liées à la dépendance de service.

Ces réductions fiscales peuvent alléger significativement le coût global du séjour en établissement.

hébergement pour personnes âgées

Comment choisir entre la maison de retraite ou EHPAD ?

Lorsqu’il s’agit de choisir entre une maison de retraite ou EHPAD, la première étape consiste à évaluer soigneusement les nécessités en soins de santé et le niveau d’autonomie de la personne âgée.

Elles conviennent mieux aux seniors qui jouissent d’une certaine indépendance et qui n’ont pas besoin d’une assistance médicale régulière.

Ces établissements offrent un cadre où les résidents peuvent vivre de manière relativement autonome, avec un accès à des services de base comme les repas et le ménage, tout en profitant d’animations sociales et de loisirs.

En revanche, les EHPAD sont adaptés aux individus nécessitant de l’aide médicale et une assistance quotidienne, en raison d’une perte d’autonomie ou de conditions médicales spécifiques.

Ces résidences fournissent un environnement structuré et sécurisé, avec un personnel qualifié pour gérer les besoins et d’aides de maladie complexe.

Outre les prestations, les préférences personnelles et le mode de vie souhaité jouent un rôle crucial dans cette décision.

Prenez en compte l’environnement dans lequel la personne âgée se sentira la plus à l’aise et les activités pour seniors qu’elle apprécie.

Certains peuvent préférer un cadre plus social et actif, tandis que d’autres peuvent bénéficier d’un environnement plus calme et structuré.

Considérations pratiques et visites sur place

Le tarif est un facteur déterminant dans le choix entre une maison de retraite ou EHPAD.

Les maisons médicalisées sont souvent moins onéreuses que les EHPAD en raison de la nature moins intensive des soins fournis.

Evaluez les options financières, de comparer les prix des différentes unités et de prendre en compte les subventions disponibles.

Visiter les établissements est une étape indispensable pour avoir une idée concrète de l’atmosphère, des installations, du personnel, et pour recueillir les impressions des résidents actuels.

Ces visites permettent d’évaluer la propreté, la sécurité, la qualité des services proposés, et l’attitude du personnel.

Enfin, la proximité de la famille et des amis peut influencer le bien-être de la personne âgée, en facilitant les visites régulières et le soutien émotionnel.

la prise en charge médicale

Prise en charge médicale en maison de retraite ou EHPAD

Dans ces résidences médicalisées, elle varie considérablement en fonction du type d’établissement et des besoins des clients.

Admission dans une maison de retraite

Prendre la décision d’admettre une personne âgée dans une maison de retraite ou EHPAD est une étape significative qui nécessite une réflexion approfondie.

Cette décision est souvent influencée par plusieurs facteurs liés à la santé, à l’autonomie et au bien-être global de la personne concernée.

Identifier les Signaux Indiquant un Besoin de Changement

La première étape consiste à observer des changements dans la capacité de la personne âgée à vivre de manière autonome et sécurisée.

Des signes tels qu’une difficulté croissante à accomplir les tâches quotidiennes, des problèmes de mobilité, une perte de mémoire fréquente, ou une augmentation des aides médicales peuvent indiquer qu’un soutien supplémentaire est nécessaire.

De plus, des événements comme des chutes répétées, une gestion médicamenteuse défaillante, ou des signes de détresse émotionnelle et d’isolement social sont également des indicateurs importants de perte d’autonomie.

Consultation et expertise avec un médecin

Discutez de la situation avec des professionnels, comme le médecin traitant de la personne âgée, pour évaluer son état général.

Ces évaluations peuvent aider à déterminer le type d’hébergement le plus approprié, que ce soit une maison de retraite pour une autonomie partielle ou un EHPAD pour des soins plus intensifs.

Discussion avec la personne âgée et la famille

Une communication ouverte avec le senior concernée et les membres de la famille est essentielle.

Discutez des options, des préoccupations, et des préférences peut aider à prendre une décision éclairée qui respecte les souhaits de la personne tout en assurant sa sécurité et son bien-être.

Considérez l’admission comme une décision partagée, en tenant compte des sentiments et des opinions de la personne âgée.

Évaluer les options et planifier à l’avance

Rechercher et visiter une maison de retraite ou EHPAD permet de mieux comprendre les options disponibles et de choisir un lieu qui correspond aux besoins et aux préférences de la personne âgée.

Planifier à l’avance, même avant que le besoin d’admission ne devienne urgent, peut également aider à faciliter la transition et à éviter les décisions précipitées sous pression.

Prise en charge dans ce type d’hébergement

Les maisons de retraite sont conçues pour les personnes âgées qui conservent une bonne autonomie et qui n’ont pas besoin d’une surveillance médicale constante.

Bien que ces hébergements offrent un certain niveau de soins, ils se concentrent principalement sur le soutien des animations quotidiennes et la fourniture de services de base tels que les repas, le ménage et les activités à la retraite.

Dans ce type de résidence, la prise en charge médicale peut inclure :

  • Des interventions ponctuelles d’infirmières ou de médecins en cas de besoin.
  • Une gestion des médicaments de base.
  • Des collaborations avec des médecins externes ou des spécialistes pour des soins spécifiques.
  • Des programmes de bien-être et de prévention centrés sur le maintien de la santé et de l’autonomie des résidents.

tarif maison de retraite ou EHPAD

Prise en charge médicale dans les EHPAD

Les EHPAD, en revanche, sont spécifiquement équipés pour fournir une prise en charge médicale complète et continue. Ils sont adaptés pour les seniors en perte d’autonomie ou ayant des besoins médicaux spécifiques qui requièrent une assistance régulière.

Dans ces établissements, elle comprend :

  • La présence de personnel soignant qualifié, y compris des infirmiers et souvent des médecins.
  • Une surveillance médicale continue et des prestations infirmiers réguliers.
  • Une gestion personnalisée des traitements médicaux.
  • Des soins adaptés spécifiques des résidents, y compris pour les personnes souffrant de maladies chroniques ou de dépendance sévère.
  • Une collaboration avec des spécialistes et des services hospitaliers pour des traitements spécifiques.

Enfin, la différence entre une maison de retraite et un EHPAD réside dans l’intensité et la spécialisation des prestations médicalisées.

Les maisons médicalisées offrent un cadre adapté aux seniors autonomes avec des interventions médicales ponctuelles, tandis que les EHPAD proposent un environnement hautement médicalisé pour les personnes nécessitant une surveillance et des soins médicaux réguliers et spécialisés.

Le choix entre ces deux types d’établissements dépend donc fortement des nécessités médicales et du degré d’autonomie de la personne âgée.

Le blog Monde de la Santé est un blog qui rassemble une mine d'informations, des astuces et des conseils pour vous aider à maintenir un style de vie sain et équilibré.

Laisser une Réponse